Halte au blanchiment d'argent dans les casinos virtuels

L'argent sale envahit les casinos en ligne

Si Internet est reconnue aujourd'hui comme étant l'une des plus grandes innovations du siècle, personne ne doute des inconvénients qu'apporte cet outil combien indispensable. Comme tout autre site d'échanges commerciaux, les casinos en ligne ne cessent d'attirer beaucoup d'investissements. De plus, la prolifération des casinos virtuels estimée aujourd'hui à près de 30 % dans les trois années à venir, offre une gracieuse perspective aux investisseurs de tous genres. Cependant, on serait tenté de se poser la question de savoir quel serait le lien entre le blanchiment d'argent et les jeux de casino ? En effet, selon un nouveau rapport publié par McAfee intitulé, Jackpot ! Money Laundering Through Online Gambling, le casino en ligne représente une passerelle privilégiée de la cybercriminalité. L'univers des jeux d'argent étant une plate-forme génératrice de gros moyens financiers, elle peut être utilisée comme une plaque tournante de blanchiment d'argent sale. En général, les joueurs n'ont pas toujours besoin d'argent liquide pour faire leurs paris en ligne. Il suffit juste d'avoir un compte bancaire et de choisir l'un des multiples moyens de payement autorisés par les sites de jeu dont la carte de crédit ou encore le payement par mobile, pour effectuer une transaction en bonne et due forme. D'ailleurs, c'est le même cas pour les gains remportés par les parieurs chanceux. Par conséquent les revenus illégaux peuvent être blanchis d'une part par les paris des joueurs et d'autre part par le versement des gains aux gagnants. Ceci dit, à travers les différents mécanismes utilisés par ces sites de jeux d'argent, les exploitants de casino contribueraient consciemment ou inconsciemment à l'augmentation de la cybercriminalité en acceptant les gains illégaux.

McAfee lutte contre la cybercriminalité sur les sites de jeu d'argent

Dans sa perspective de lutte contre la cybercriminalité, McAfee propose différentes mesures à appliquer afin de contrecarrer ce phénomène. Selon David GROUT, Directeur du Sud de McAfee, la première mesure à envisager serait une prise de conscience collective des exploitants de casino comme majestic slots afin d'unir leurs efforts pour contrer le cyber-crime dans l'environnement des jeux d'argent en ligne. Pour ce faire, il suggère une franche collaboration entre les exploitants de casinos virtuels et tous les autres acteurs impliqués dans cette dynamique : entreprises spécialisées dans la sécurité internet, les institutions financières, etc. Par ailleurs, le renforcement et une meilleure application de la loi seraient un atout considérable dans cette lutte contre le blanchiment d'argent sale. Sachant que le cyber-crime peut s'exercer dans différents pays au même moment, le rapport de McAfee propose une collaboration transfrontalière entre les différents acteurs concernés afin de renforcer la sécurité des sites de jeux d'argent. Toutefois, le rapport exposé par McAfee insiste sur la prolifération des sites de jeux d'argent illégaux qui seraient plus nombreux que ceux officiellement agrées. Les statistiques réalisées à cet effet montrent qu'il y a une dizaine de sites illégaux qui sont créés par jour. Ce qui va sans dire que la tâche est vraiment ardue, quand on connaît la limite des Etats dans le contrôle des espaces de jeu d'argent en ligne.